L’examen du code du permis de conduire est également appelé ETG ou épreuve théorique commune. Cet examen peut être passé en tant que candidat d’auto-école ou en tant que candidat libre. Cependant, les démarches pour passer le code du permis de conduire en tant que candidat d’auto-école et en tant que candidat libre ne sont pas les mêmes. D’autre part, certaines conditions doivent également être remplies par le candidat pour pouvoir passer cet examen. Permis-conduire.net vous éclaircit par rapport aux différentes interrogations liées à l’examen du code en vue de l’obtention du permis de conduire.

À propos de l’examen du code de permis de conduire

À quel âge peut-on passer le code? Combien de questions au code? Combien de points pour avoir le code? Combien de fois peut-on passer le code ou encore quelle durée de validité pour le code? Telles sont les questions qui taraudent souvent les aspirants conducteurs. Avant tout, sachez que pour pouvoir passer le code (ETG), 2 possibilités s’offrent à vous. Soit vous vous inscrivez auprès d’une auto-école, soit vous vous inscrivez en tant que candidat libre. Si vous choisissez de vous inscrire dans une auto-école, c’est cette dernière qui s’occupera des démarches pour vous. Sinon, en tant que candidat libre, vous devrez vous occuper vous-même de certaines démarches. Permis-conduire.net vous donne plus d’explications concernant l’examen du code de permis de conduire, ainsi que sur les démarches qui y sont liées.

Passer le code en tant que candidat d’auto-école

Le passage du code est obligatoire pour l’obtention du permis de conduire. Pour pouvoir passer le code (ETG) en auto-école, vous devez avoir au moins 16 ans pour un apprentissage classique et au moins 15 ans pour un apprentissage anticipé de la conduite.

Concernant la formation, l’auto-école doit d’abord vous soumettre un contrat-type de l’apprentissage de la conduite. Il s’agit d’un contrat sur lequel est indiqué le programme, le déroulement et le prix de la formation, ainsi que celui des prestations administratives. Les obligations de chacun et les moyens de paiement y sont également mentionnés.

En tant que candidat d’auto-école, c’est cette dernière qui s’occupera de vous inscrire dans un centre d’examen. Elle vous informera ensuite de la date, du lieu et de l’heure de l’examen. Au moment de l’épreuve, vous devrez vous munir de votre convocation ainsi que d’une pièce d’identité valide ou expirée depuis moins de 2 ans.

L’inscription quant à elle coûte 30 € et en cas d’échec, pour pouvoir repasser l’examen, il faudra repayer cette somme. D’autre part, l’auto-école peut également facturer des frais supplémentaires de formation.

Passer le code en tant que candidat libre

Pour pouvoir passer le code (ETG) en tant que candidat libre, vous devez également avoir au moins 16 ans pour un apprentissage classique et 15 ans pour un apprentissage anticipé de la conduite.

Ensuite, pour passer le code, vous devez également disposer d’un numéro de dossier de permis, autrement dit, un numéro d’enregistrement préfectoral harmonisé ou NEPH. La demande d’un numéro NEPH s’effectue sur le site de l’ANTS.

Pour l’inscription, vous devez passer par un centre d’examen agréé. Il peut s’agir de La Poste ou encore des sociétés Bureau Veritas, Dekra, SGS et Pearson Vue. Le centre d’examen de votre choix confirmera par la suite votre inscription et vous enverra une convocation sur laquelle seront indiqués la date, le lieu et l’heure de votre examen. Au moment de l’épreuve, vous devrez également vous munir de la convocation et d’une pièce d’identité valide ou expirée depuis moins de 2 ans.

L’inscription en candidat libre coûte également 30 € et en cas d’échec, il faudra également repayer cette somme pour repasser l’examen en cas d’échec. Le paiement quant à lui s’effectue en ligne, c’est-à-dire via Internet, et ce, sur le site du centre agréé.

Comment se déroule l’examen du code (ETG)?

L’examen du code (ETG) se présente sous forme de 40 questions à choix multiples. Pour réussir cet examen, vous devrez avoir donné au moins 35 réponses justes.

Les résultats de votre examen vous seront par la suite envoyés par courrier ou par mail. Dans le cas où vous avez réussi le code, vous disposez d’un délai de 5 ans depuis sa date d’obtention pour passer l’épreuve pratique de conduite (5 fois maximum). Au-delà de ce délai, vous devrez repasser le code. Sinon, en cas d’échec, sachez que vous pouvez passer le code autant que fois que vous le voudrez.

Il faut préciser que l’ETG ne concerne que les permis B, B1, BE, C, C1, CE, C1E et D, D1, DE, D1E. Pour les permis A1 et A2, autrement dit les permis motos, les règles sont différentes. En effet, depuis mars 2020, il est nécessaire de passer le code motocyclette ou ETM (épreuve théorique générale motocyclette) pour les 2 roues.