Le permis de conduire ne peut être obtenu qu’après la réussite à un examen théorique et pratique. Ces sessions sont communément appelées code de la route et examen de conduite. Pour les passer et les réussir, il faut d’abord s’acquitter de frais de formation et de dossiers. Ils peuvent être assez lourds pour certains, mais indispensables pour pouvoir entrer dans le monde de travail. Combien coûte le permis de conduire ?

Combien coûte la formation de base pour un permis de conduire ?

Pour passer le permis B ou n’importe quel autre type de permis, il est nécessaire de suivre des formations. Cela peut se faire à domicile. Cependant, il y a une plus grande chance de réussite en entrant dans une auto-école. Cependant, la formation dans ces établissements n’est pas gratuite. Il a été établi que le coût moyen pour 20 heures de conduite est de 1 300 €. Ainsi, il faut avoir ce budget au moins pour suivre une formation en auto-école. En effet, le nombre d’heures de conduite peut augmenter en fonction des compétences des candidats. En France, les apprenants ont besoin en moyenne de 28 heures à 30 heures de conduite avant d’être sûr de pouvoir passer le permis. Du coup, des heures supplémentaires de 8 à 10 heures sont à payer. Le coût de ces heures oscille entre 35 € et 50 €. Tout cela combiné aux éventuels frais d’examen fait que le coût du permis peut atteindre 1 800 €. D’ailleurs, UFC que Choisir a déjà annoncé à travers  une étude que le prix du permis de conduire moyen dans l’Hexagone est de 1 804 €.

Que couvrent les frais de formation de permis de conduire ?

Concernant les coûts de formation payés en auto-école, ils doivent couvrir un forfait comprenant quatre volets :

  • L’apprenant dispose d’un accès illimité à toutes les séances d’entraînement pour passer l’examen du Code de la route.
  • Il a aussi droit à 20 heures de cours de conduite accompagné par un formateur professionnel.
  • Le forfait concerne aussi la présentation à l’examen du Code de la route.
  • Pour finir, la présentation à l’examen pratique est aussi incluse.

En cas d’échec à l’examen, le candidat peut revenir en auto-école pour des heures supplémentaires d’entraînement, mais avec des frais en sus.

Les paramètres qui influencent le prix final d’un permis de conduire

Comme indiqué, le prix du permis de conduire est en moyenne de 1804 €. Toutefois, ce coût peut fortement augmenter ou diminuer en fonction de la situation du candidat et de plusieurs paramètres. En voici quelques exemples :

  • Le prix de la formation en auto-école peut varier d’un établissement à un autre. En effet, ces types d’établissement sont libres de fixer leurs propres tarifs. Ils sont justes tenus d’afficher à l’intérieur et à l’extérieur de l’école les prix pratiqués. Ainsi, le coût du permis de conduire peut être élevé ou abordable selon le fait que la formation suivie soit chère ou non. Il convient ainsi de faire des comparaisons de tarif avant de procéder à l’inscription.
  • Toujours en auto-école, le coût peut aussi varier en fonction de la formule de formation suivie. L’option classique qui peut être la moins onéreuse est le paiement en fonction du nombre d’heures de conduite et de la présentation aux examens. Elle est moins chère lorsque ces nombres sont minimes. La deuxième possibilité est le paiement du forfait comprenant les cours, les présentations aux examens et les heures supplémentaires en cas de repassage.
  • Certaines situations font aussi que le prix du permis de conduire soit minime pour certains. Cela concerne les personnes ayant déjà passé le Code de la route dans un délai de moins de 5 ans. Elles n’ont plus besoin de repasser le Code, ce qui fait qu’elles n’ont plus besoin de suivre ces cours. Une dépense en moins puisqu’il ne leur reste plus qu’à passer l’examen pratique.
  • La localisation géographique du candidat influence aussi le prix du permis de conduire. Ce coût est beaucoup plus important dans les grandes villes qu’en périphérie. À titre d’exemple, le permis B peut coûter 1 484 € environ pour un candidat passant les examens dans le département du Nord. En revanche, il peut atteindre 2 140 € à Paris.

Quel est le prix de l’examen pour un permis de conduire ?

Outre les frais pour toutes les démarches permis de conduire en auto-école, il faut payer uniquement 30 € pour passer l’examen du Code de la route. Pour les régions concernées, la taxe régionale qu’il fallait régler avant a été supprimée depuis le 1er janvier 2020. En ce qui concerne la redevance de 30 €, elle est à régler en fonction de l’organisateur de l’examen :

  • Les frais d’examen du code de la route sont à payer en ligne sur le site impots.gouv.fr si les sessions se déroulent dans un centre d’examen.
  • En revanche, la redevance doit être réglée auprès de l’auto-école ou du prestataire si l’examen est organisé par un organisme agréé par l’État.

Quant à l’épreuve pratique du permis B, l’examen est gratuit pour tous les candidats. Cependant, l’auto-école peut demander des frais supplémentaires si le candidat est accompagné en véhicule par le moniteur sur le lieu d’examen. Ces frais ne doivent tout de même pas dépasser le coût d’une heure de conduite pour le permis B. Après la réussite aux examens, il faut penser à faire sa demande de permis de conduire définitif.

Nouveau permis : faire baisser le prix grâce à l’aide permis à 1 €

Le prix du permis de conduire peut être ainsi onéreux. Voilà pourquoi certaines personnes renoncent à l’idée d’avoir le sésame et se contentent des voitures sans permis. Toutefois, il existe plusieurs façons de réduire son coût. Tel est le cas du dispositif « permis de conduire à 1 € ». Cette forme d’aide est destinée aux jeunes âgés de 16 à 25 ans qui veulent obtenir le permis B, A, A1 ou A2. Elle est également accessible pour les candidats d’une auto-école partenaire du permis à 1 €. De plus, le dossier de demande de financement doit être accepté au préalable par l’établissement financier en charge. Dans le détail, ce dispositif prend la forme d’un prêt d’un montant de 600 € à 1 200 €. C’est l’État qui règle ensuite les intérêts. En cas d’échec à l’examen, un autre prêt de 300 € peut être obtenu pour couvrir les frais des éventuelles séances de formation supplémentaires.

Les autres options pour faire baisser le prix du permis de conduire

Une autre possibilité pour réduire le coût du permis de conduire est l’aide proposée aux jeunes en contrat d’apprentissage. Cette subvention concerne les salariés de moins de 18 ans. Pour ceux qui sont éligibles, une somme d’un montant de 500 € est octroyée pour financer leur permis de conduire de catégorie B. Pour en bénéficier, ils doivent déposer un dossier de demande auprès du centre de formation d’apprentis (CFA).

  • Le CPF ou compte personnel de formation peut être activé pour la préparation de l’épreuve du code de la route et de l’examen de conduite. Toutefois, il faut respecter certaines conditions pour pouvoir utiliser le CPF :
  • Le candidat doit démontrer que le permis de conduire permet la concrétisation d’un projet professionnel. Il est possible aussi d’utiliser le CPF si le permis de conduire va permettre la sécurisation d’une carrière professionnelle.
  • Le CPF ne peut être aussi utilisé que pour les examens du code de la route ou de la pratique de conduite de véhicules pour les permis B, C1, C, D1, D, C1E, CE, D1E et DE.
  • Pour finir, la formation suivie doit être organisée par un organisme agréé par la préfecture.